Recherche

Fonds local d’investissement des Pays-d’en-Haut (FLIP)

Le FLIP, constitué du Fonds local d'investissement et du Fonds local de solidarité de la FTQ, accorde un financement à des entreprises en phase de démarrage, d’expansion ou de consolidation oeuvrant sur le territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Critères d’admissibilité

• Être une entreprise québécoise légalement constituée  dont l’activité principale est localisée sur le territoire de la MRC Les Pays-d’en-Haut.

• Les projets sont viables, rentables et contribuent à créer des emplois permanents.

• Les entreprises doivent oeuvrer dans les secteurs primaire, secondaire (manufacturier), tertiaire moteur ou tertiaire structurant.

• Une mise de fonds d’au moins 20 % du coût du projet est requise de la part du promoteur.

 

Critères d'investissement

• Le critère de base pour effectuer un investissement est la viabilité de l’entreprise.

• Les promoteurs doivent démontrer une connaissance et une expérience pertinente du domaine ainsi que des connaissances et aptitudes en gestion.

• Le plan d’affaires doit démontrer une rentabilité continue, de bonnes perspectives d’avenir et avoir un impact économique significatif.

• Le projet doit engendrer des retombées économiques en termes de création et/ou de maintien d’emploi.

Nature de l'aide

• L’aide financière, sous forme de prêt, se situe entre 5 000 $ et 200 000 $ par entreprise.

• Financement et modalités particulières pour les projets de relève.

Modalités

• Soumettre un plan d’affaires démontrant la viabilité et la rentabilité du projet.

• Des frais d’ouverture de dossier seront exigés (1 % du montant prêté, minimum 250 $).

• Le dossier sera analysé par un conseiller au développement économique et soumis pour approbation aux membres du comité d’investissement.

Dépenses admissibles

• Les dépenses en capital telles terrain, bâtisse, équipement, machinerie, matériel roulant, frais d’incorporation et toute autre dépense de même nature à l’exception des dépenses d’achalandage.

• L’acquisition de technologies, de logiciels ou progiciels, de brevets ou toute autre dépense de même nature excluant les activités de recherche et développement.

• Le besoin de fonds de roulement se rapportant strictement aux opérations de l’entreprise calculé pour la première année.

 

Pour plus d’information :

Karim Elfilali, conseiller au développement économique.

450 229-6637, poste 208 – kelfilali@mrcpdh.org

Cacher la carte Voir la carte