Recherche

Piedmont : le projet Havre des Falaises ira de l’avant

La Municipalité de Piedmont a confirmé par voie de communiqué, que le projet Havre des Falaises ira de l’avant sur son territoire, à la suite d’une entente intervenue entre le promoteur Sylco construction et la Ville de Prévost. Le litige portait sur la voie d’accès menant au développement à venir, le principal problème étant que cette artère se trouve en territoire prévostois.

« Situé entre le parc linéaire Le P’tit Train du Nord et la réserve Alfred Kelly, le projet se veut une intégration harmonieuse en tout respect de la nature », explique Nathalie Rochon, mairesse de Piedmont. Bien qu’elle se dise heureuse de la conclusion des discussions avec la ville voisine, celle-ci demeure toutefois soucieuse de la protection maximale de ce paysage bucolique. La municipalité confirme que le projet présenté respecte en tous points sa réglementation actuelle, lesquel consiste en la construction de 80 résidences unifamiliales isolées, en plus d’un total de 192 logements répartis dans 48 bâtiments constitués de duplex jumelés.

En consultation avec Conservation de la nature Canada et avec les organismes régionaux de conservation et de gestion de la réserve naturelle Alfred Kelly, Piedmont s’assurera de la protection maximale des lieux représentant une bonne valeur environnementale. En ce sens, elle exige déjà que les 10 % de la superficie à développer devant obligatoirement être versés au fonds de parc soient entièrement constitués d’espaces verts. De plus, les terrains accueillant les maisons unifamiliales auront un minimum de 5 000 mètres carrés (53 800 pi. ca.) et seront desservis par les services d’aqueduc et d’égout, évitant le déboisement supplémentaire nécessité par l’installation de puits et de fosses septiques.

Enfin, des discussions sont présentement en cours avec le promoteur afin de préserver, à même les 10 % d’espaces verts, les sentiers existants situés hors de la réserve Alfred Kelly. Outre ces espaces verts, s’ajouteront les cours d’eau et leurs bandes riveraines, qui constituent déjà d’importants corridors fauniques en lien avec la rivière du Nord. Quant au chemin d’accès, il existe déjà, ce qui évitera le déboisement supplémentaire, et sera doté d’une nouvelle piste multifonctionnelle.

Dans les prochains mois, Sylco construction sera invitée à présenter l’ensemble de la démarche lors d’une séance publique d’information s’adressant aux citoyens de Piedmont, à laquelle elle expliquera les sept phases de réalisation du projet et identifiera les différentes mesures qui seront mises en place pour assurer la cohabitation harmonieuse entre l’humain et la nature.

À noter

Rappelons qu’en 2010, la Corporation pour le développement de la jeunesse ERS, jusque-là propriétaire des lots du secteur des Falaises, a procédé à la vente d’un terrain de près de 63 millions de pieds carrés, au prix de 7 M$. Pour sa part, Conservation de la nature Canada, avec l’aide de plusieurs donateurs, a acquis près de 50 millions de pieds carrés (environ 80 %), au coût de 4 M$, pour les protéger. L’organisme a repéré les sections les plus sensibles du terrain, du point de vue environnemental, pour les conserver et les préserver. Les falaises, incluant une zone de protection intensive et une zone tampon, ont ainsi été protégées à perpétuité. C’est alors que naissait la réserve Alfred Kelly.

Parallèlement, Sylco construction a acquis pour 3 M$ le reste du terrain, soit près de 13 millions de pieds carrés, dans le but de le développer.

Cacher la carte Voir la carte