Menu
Retour aux Articles
13 mai 2021
|

Centre sportif Pays-d’en-Haut : Le Conseil de la MRC entérine l’appellation officielle

C’est lors de la séance du Conseil de la MRC de ce mardi 11 mai que le nom définitif de l’infrastructure qui est en construction à côté de l’école secondaire A.-N.-Morin à Sainte-Adèle fut entériné à l’unanimité.

 « Je sais que le dossier était complexe, mais maintenant qu’il se concrétise, je vous annonce officiellement que cette infrastructure s’appellera dorénavant centre sportif Pays-d’en-Haut. Et c’est le nom qu’on apposera sur la bâtisse », confirme le préfet de la MRC, André Genest.

Centre sportif Pays-d’en-Haut, c’est officiel!

Rappelons que ce projet d’une valeur globale de 45 M$ combine un volet aréna et un volet piscine. Côté aréna, on retrouve une glace intérieure aux standards de la LNH. Le côté piscine comprendra quant à lui un bassin aquatique aux normes de la FINA, un bassin récréatif et une rivière Kino (thérapeutique).

Le centre sportif Pays-d’en-Haut constitue un projet porteur pour la région et desservira l’ensemble des municipalités de la MRC et des environs.

Notons qu’un projet d’infrastructure à usage sportif régional remonte au début des années 1970, et que dans les années 1980, on parlait d’un complexe sportif intermunicipal. Depuis ces dernières années, l’appellation non officielle oscillait entre les termes centre et complexe, et les combinait aux termes sportif et multisports. Plus récemment, la MRC utilisait l’appellation de complexe sportif de la MRC des Pays-d’en-Haut.

À propos de la MRC des Pays-d’en-Haut

Au cœur de la région des Laurentides, la MRC des Pays-d’en-Haut regroupe 10 villes et municipalités, soit : Estérel, Lac-des-Seize-Îles, Morin-Heights, Piedmont, Saint-Adolphe-d’Howard, Saint-Sauveur, Sainte-Adèle, Sainte-Anne-des-Lacs, Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, Wentworth-Nord. Totalisant plus de 43 000 résidents permanents et plus de 30 000 villégiateurs, la MRC des Pays-d’en-Haut se distingue par ses activités commerciales structurantes, son leadership culturel et touristique ainsi que par son réseau récréatif innovant. Concernant le centre sportif Pays-d’en-Haut, neuf villes et municipalités soutiennent ce projet, la municipalité de Wentworth-Nord ayant décidé de ne pas y participer.