The Charter of the French language and its regulations govern the consultation of English-language content.

Menu

Fonds et programmes

Voici les fonds et les programmes offerts par l’ensemble des services de la MRC des Pays-d’en-Haut

Programme d’aide financière 2024-2025

L’appel de projets s’est terminé le 15 décembre 2023.

Les organismes admissibles sont :

  • Toute municipalité ou tout organisme municipal de la MRC des Pays-d’en-Haut
  • Les organismes à but non lucratif, incorporés et ayant au moins un an d’existence, ainsi que les coopératives non financières (incluant les entreprises d’économie sociale) et les concertations
  • L’entreprise privée dans le cas de projets impliquant des services de proximité
  • La MRC des Pays-d’en-Haut

Les promoteurs doivent consulter la Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie. Cette politique présente les modalités du fonds ainsi que les priorités d’intervention 2024-2025 de la MRC des Pays-d’en-Haut dans les dimensions suivantes :

  • Environnement et aménagement du territoire
  • Social et développement des communautés
  • Culture et patrimoine
  • Développement économique et territorial
  • Gouvernance et information à la population

La politique de soutien est disponible plus bas sur cette page. Le formulaire de présentation d’une demande sera remis à la suite d’une rencontre téléphonique avec l’agent de développement des communautés de la MRC, une fois que l’admissibilité du projet aura été confirmée.

Pour présenter un projet :

M. Zeine Ebene | Agent de développement des communautés

450 229-6637, poste 105 | zebene@mrcpdh.org

 

 

DOCUMENTATION

2024

Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie 2024-2025

Guide à l’intention des organismes promoteurs 2024-2025

Priorités d’intervention 2024-2025

Des exemples de pièces justificatives

 

AUTRES DOCUMENTS MRC – FONDS RÉGIONS ET RURALITÉ

Rapport annuel FRR 2020

Rapport annuel FRR 2021

Rapport annuel FRR 2022 – juin 2023

PROJETS FINANCÉS FRR APPEL À PROJETS 2023-2024
# Nom de l’organisme Titre du projet Montant octroyé
01 Ressources communautaires Sophie Le Rescafé communautaire de WentworthNord 30 000 $
02 Chambre de commerce et de Tourisme de la Vallée de Saint-Sauveur Concert hommage aux artistes locaux 5 000 $
04 Municipalité de Piedmont Inventaire et plan d’action pour la réduction
des GES
10 000 $
05 Ville d’Estérel Aménagement d’une piste d’interconnexion
multifonctionnelle au Parc d’Estérelévaluation environnementale
35 000 $
08 Municipalité de Piedmont Forêt nourricière au parc Gilbert-Aubin 5 000 $
09 Festival FOCUS FOCUS 2023 – Navettes de transport de
personnes
7 000 $
10 Theatre Morin Heights Performance Arts Centre Morin Heights 10 000 $
11 Municipalité de Morin-Heights Halte cycliste Rivière à Simon 35 000 $
12 SOPAIR (Société de plein air des Pays-d’en-Haut) Développement plateforme inspection des
sites récréatifs – phase II
20 000 $
14 Soupe et Compagnie des Pays-d’en-Haut Étude et mise en place d’un plan de
relocalisation de Soupe et Compagnie
10 000 $
15 L’entraide bénévole des Pays-d’en-Haut Chargé de projet pour relocalisation de nos
locaux
10 000 $
18 Coopérative de Solidarité – Café O’ Marguerites Volet culturel – Café O’Marguerites 13 000 $
19 Maison de la famille des Pays-d’en-Haut Jardins nourriciers et collectifs 20 000 $
20 Ressources Communautaires Saint-Adolphe Aménagement d’un Skate-park permanent 35 000 $
21 Coopérative de solidarité Jardins Nourri-Cîmes Développement de l’offre e services de
création/ accompagnements de projets
d’aménagements nourriciers.
10 000 $
22 Les 4 Saisons d’Adolphe enr. Tricotons pour les jeunes 5 000 $
23 Table des aînés Soutien au fonctionnement pour 3 ans 15 000 $
AIDE TOTALE ACCORDÉE 275 000 $

 

 

Projets financés FRR Appel de projets 2022-2023
Structuration pour la relève Association des auteurs des Laurentides 20 000 $
Développement et implantation du Carrefour de gériatrie sociale des Laurentides L’Antr’Aidant 35 000 $
Adaptation technique du Grand Chapiteau FASS Festival des Arts de Saint-Sauveur 20 500 $
Mieux informer nos aînés Table des Aînés des Pays-d’en-Haut 20 000 $
À vos skis ! Une histoire des Laurentides Musée du ski des Laurentides 20 000 $
Relocalisation du Garde-Manger des Pays-d’en-Haut Garde-Manger des Pays-d’en-Haut 35 000 $
Renforcement et consolidation des acteurs de la conservation de la MRC Éco-corridors laurentiens 25 000 $
Série de rencontres réseautage-conférences pour les associations de lacs AbriNord Organisme de bassin versant 11 000 $
Amélioration de sentiers pour la pratique du vélo de montagne à SMH Vélo Pays-d’en-Haut (club vélo de montagne) 15 000 $
Jardin collectif Café L’Entre-Gens, L’Échelon PDH, Café La Rencontre et L’Étoile du Nord 18 000 $
Cultivons les fleurs mellifères SHE Tournenvert 6 000 $
Inspection régionale des sentiers récréatifs – projet pilote au Québec SOPAIR 35 000 $
Le rendez-vous des 4 Pôles Coop des 4 Pôles 35 000 $
Amélioration du fonctionnement de l’Atelier culturel de Saint-Adolphe-d’Howard Arts et Culture St-Adolphe 15 000 $
Bureau d’accueil et d’information touristique (Relocalisation temporaire & exploitation) Chambre de commerce et Tourisme St-Adolphe 9 500 $
Mise en place des espaces de cultures Nourri-Cîmes Coop Nourri-Cîmes 25 000 $
Réaménagement d’un sentier patrimonial et RH interne Plein air Ste-Adèle 14 000 $
Étude d’intégration d’un réseau de sentiers de vélo de montagne au Parc de l’Estérel Ville d’Estérel 15 000 $
TOTAL  374 000 $

 

Le Fonds culture et patrimoine vise à offrir une aide financière complémentaire à des projets et a pour but d’assurer la mise en œuvre de la Politique culturelle de la MRC des Pays-d’en-Haut adoptée le 14 février 2006 en soutenant les initiatives culturelles et patrimoniales des organismes et artistes du territoire.

Pour demander une aide financière, vous devez répondre aux critères suivants :

  • Être un artiste, ou un organisme à but non lucratif (OBNL) à vocation culturelle ou patrimoniale (mission première) et ayant au moins une année d’existence ;
    • Non admissible : les municipalités, les organismes à but lucratif.
  • Le projet doit se dérouler sur le territoire  de la MRC des Pays-d’en-Haut et favoriser le développement culturel ou patrimonial de la MRC ;
  • Une seule demande par promoteur sera acceptée;
  • L’aide financière ne pourra excéder 10 000$ pour les organismes à but non lucratif (OBNL) et 5 000 $ pour les artistes;
  • Répondre aux critères du guide d’attribution du Fonds culture et patrimoine 2024
 

L’appel de projets s’est terminé  le 15 février 2024.

Cliquez ici pour plus d’informations

Le fonds local d’investissement des Pays-d’en-Haut (FLIP), constitué du Fonds local d’investissement (FLI) et du Fonds local de solidarité de la FTQ (FLS), accorde un financement à des entreprises en phase de démarrage, d’expansion ou de consolidation oeuvrant sur le territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut.

 

Critères d’admissibilité

• Être une entreprise québécoise légalement constituée  dont l’activité principale est localisée sur le territoire de la MRC Les Pays-d’en-Haut.

• Les projets sont viables, rentables et contribuent à créer des emplois permanents.

• Les entreprises doivent oeuvrer dans les secteurs primaire, secondaire (manufacturier), tertiaire moteur ou tertiaire structurant.

• Une mise de fonds d’au moins 20 % du coût du projet est requise de la part du promoteur.

 

Critères d’investissement

• Le critère de base pour effectuer un investissement est la viabilité de l’entreprise.

• Les promoteurs doivent démontrer une connaissance et une expérience pertinente du domaine ainsi que des connaissances et aptitudes en gestion.

• Le plan d’affaires doit démontrer une rentabilité continue, de bonnes perspectives d’avenir et avoir un impact économique significatif.

• Le projet doit engendrer des retombées économiques en termes de création et/ou de maintien d’emploi.

 

Nature de l’aide

• L’aide financière, sous forme de prêt, se situe entre 5 000$ et 250 000$ par entreprise.

• Financement et modalités particulières pour les projets de relève.

 

Modalités

• Soumettre un plan d’affaires démontrant la viabilité et la rentabilité du projet.

• Des frais d’ouverture de dossier seront exigés (1 % du montant prêté, minimum 250 $).

• Le dossier sera analysé par un conseiller au développement économique et soumis pour approbation aux membres du comité d’investissement.

 

Dépenses admissibles

• Les dépenses en capital telles terrain, bâtisse, équipement, machinerie, matériel roulant, frais d’incorporation et toute autre dépense de même nature à l’exception des dépenses d’achalandage.

• Les dépenses reliées à l’amélioration de la productivité, la transformation numérique et l’implantation de pratiques organisationnelles durables.

• Les dépenses en capital telles que terrain, bâtisse, équipement, machinerie, matériel roulant, frais d’incorporation et toute autre dépense de même nature.

• Les besoins de fonds de roulement dans le cas d’un projet de démarrage ou d’expansion d’entreprise.

 

Pour plus d’information :

Marie-Claude Richer, Conseillère aux entreprises – opportunités d’affaires et financement

450 229-6637, poste 139 – mricher@mrcpdh.org

Fonds virage numérique (FVN)

Afin de stimuler le virage numérique des entreprises du territoire et de les aider à développer une stratégie numérique ou améliorer leurs pratiques de commerce en ligne, la MRC des Pays-d’en-Haut lance le Fonds virage numérique (FVN) qui a pour objectif de soutenir et accompagner les entreprises du territoire dans la mise en place, le développement ou l’optimisation de projets liés au virage numérique.

L’appel de projet en continue vise à aider les entreprises à effectuer un virage numérique, plus spécifiquement à mettre en place, améliorer ou optimiser leur stratégie numérique dans le but d’augmenter leur rentabilité.

Aide financière

Obtenez une contribution non remboursable pouvant couvrir jusqu’à 50% des coûts admissibles du projet, jusqu’à un montant maximal de 5 000$ par entreprise;

Clientèles admissibles

Sont admissibles les entreprises légalement constituées selon les formes juridiques suivantes :

  • Les entreprises individuelles, incluant les travailleurs autonomes, disposant d’un NEQ;
  • Société par actions;
  • Société en nom collectif (SENC);
  • Entreprises d’économie sociale réalisant majoritairement des activités marchandes (OBNL, Coopératives).

Pour être admissible, l’entreprise doit :

  • Avoir son siège social dans la MRC des Pays-d’en-Haut;
  • Être en activité au Québec depuis au moins un an;
  • Être dans un contexte de croissance, de consolidation ou de relance de ses activités.

L’admissibilité en soi n’accorde aucune garantie de financement ni obligation dans le cadre de ce programme.

Cliquez ici pour plus d’informations au sujet du Fonds virage numérique

Pour toute question en lien avec le fonds ou le dépôt d’une demande, communiquez avec Yannick Miller par courriel à ymiller@mrcpdh.org ou au 450 229-6637, poste 203.

Suite à la signature d’un protocole d’entente avec la Société d’Habitation du Québec (SHQ), la MRC est mandataire pour exécuter le programme d’adaptation de domicile (PAD) sur son territoire.

Pour bénéficier de ce programme, il suffit de communiquer avec la MRC des Pays-d’en-Haut au 450 229-6637, poste 126 ou par courriel à livraisonprogrammeshq@gmail.com.

Programme d’adaptation de domicile (PAD)

Vous souffrez d’un handicap et êtes limité dans l’accomplissement de vos activités quotidiennes ?

Le PAD a pour but d’aider la personne handicapée à payer une partie des coûts des travaux nécessaires pour rendre accessible et adapter le logement qu’elle habite, permettre le maintien à domicile et favoriser l’autonomie.

La Société d’habitation du Québec finance ce programme et partage avec la Société canadienne d’hypothèque et de logement les coûts d’adaptation de domicile des personnes handicapées.

La subvention peut atteindre 16 000 $, 23 000 $ ou 33 000 $ selon les équipements spécialisés nécessaires.

L’admissibilité au programme est déterminée par la SHQ à partir du rapport d’un ergothérapeute.  Il est important de noter que le programme ne vise pas à financer indirectement des travaux de rénovation.

Personne ressource :

Xavier Pharand, Responsable – programmes de rénovation 

450 229-6637, poste 126 | livraisonprogrammeshq@gmail.com

 

Les suppléments au loyer permettent à des ménages à faible revenu d’habiter dans des logements qui font partie du marché locatif privé ou qui appartiennent à des coopératives d’habitation (coops) ou à des organismes sans but lucratif (OSBL) tout en payant un loyer similaire à celui qu’ils paieraient dans une habitation à loyer modique. Les locataires qui bénéficient d’un supplément au loyer paient un loyer correspondant à 25 % de leur revenu.

Depuis le 1er avril 2023, l’octroi de suppléments au loyer se fait par l’entremise du Programme de supplément au loyer Québec (PSLQ).

Suis-je admissible?

Plusieurs critères, notamment le revenu, servent à établir l’admissibilité au programme. Toutefois, certaines personnes vivant des situations exceptionnelles peuvent être placées en priorité sur les listes d’attente, comme les personnes victimes de violence conjugale ou celles dont le logement a été détruit par un sinistre. Pour savoir si l’on est admissible ou pour en savoir plus sur le programme, on peut contacter l’Office municipal d’habitation (OMH) des Pays-d’en-Haut à l’adresse suivante: demande@omhpdh.com ou au 450 229-2264.

Volet 1 – Régulier

Le volet 1 – Régulier s’adresse aux ménages à faible revenu en mesure de répondre aux exigences du Règlement sur l’attribution des logements à loyer modique (RLRQ, chapitre S-8, r. 1).

Il intègre les suppléments au loyer octroyés dans le cadre de ces programmes :

  • AccèsLogis Québec
  • Achat-Rénovation
  • Programme de rénovations d’immeubles locatifs
  • Programme spécial de supplément au loyer
  • Programme de supplément au loyer — marché privé – volet Régulier
  • Programme visant le financement de programmes municipaux d’habitation de la Ville de Montréal

Aide offerte

Le montant demandé au ménage pour la location d’un logement couvert par le PSLQ équivaut à 25 % de ses revenus totaux (calculé selon le Règlement sur les conditions de location des logements à loyer modique (chapitre S-8, r. 3)) pour l’année civile précédant le début du bail. Le PSLQ couvre la différence entre la part payable par le locataire et le loyer convenu avec le propriétaire.

Toutefois, selon les services inclus dans le bail, des frais peuvent être ajoutés pour couvrir les coûts d’électricité, de stationnement, de chauffage et d’eau chaude.

Pour bénéficier du volet 1 du programme

La Société d’habitation du Québec finance en partie le programme, en collaboration avec ses partenaires. Pour en bénéficier, il faut en faire la demande à un office d’habitation, à une coop ou à un OSBL de sa région et auprès de certains propriétaires privés qui gèrent un immeuble dont la construction ou la rénovation a été subventionnée, entre autres, par le Programme d’habitation abordable Québec ou AccèsLogis Québec.

Volet 2 – Besoins exceptionnels en matière de logement

Admissibilité

Le volet 2 s’adresse aux ménages à faible revenu se trouvant dans l’une des quatre situations suivantes :

  • être sans logement ou l’être incessamment;
    Note : Un ménage à faible revenu qui est sans logis ou qui le sera incessamment peut être admissible à ce volet à certaines conditions, dont celles-ci : être victime d’une éviction, avoir subi un sinistre mineur ou n’avoir pas trouvé de logis malgré des recherches actives.
  • être victime de violence conjugale ou intrafamiliale;
  • être en situation d’itinérance ou à risque de le devenir et être ciblés par des mesures d’intervention en lien avec l’itinérance;
  • être à la sortie imminente d’un service d’hébergement en protection de la jeunesse.

Le ménage doit avoir fait une demande auprès d’un office d’habitation et être admissible à un loyer modique.

Aide offerte

Les ménages qui bénéficient d’un logement couvert par le volet 2 du PSLQ paient un loyer correspondant à 25 % de leurs revenus (calculés selon le Règlement sur les conditions de location des logements à loyer modique (chapitre S-8, r. 3)).

Toutefois, selon les services inclus dans le bail, des frais peuvent être ajoutés pour couvrir les coûts d’électricité, de stationnement, de chauffage et d’eau chaude.

Pour bénéficier du volet 2 du programme

La demande d’aide doit se faire auprès des offices d’habitation, qui vérifient l’admissibilité des ménages conformément aux normes du programme et à certains articles du Règlement sur l’attribution des logements à loyer modique .

Chaque situation a certaines modalités administratives qui lui sont propres. Pour connaitre toutes les conditions qui s’appliquent, veuillez communiquer avec l’OMH des Pays-d’en-Haut.

Pour offrir des logements admissibles aux deux volets du Programme

Les municipalités qui désirent offrir des unités de supplément au loyer sur leur territoire doivent, en collaboration avec l’office d’habitation de leur secteur, signer une entente avec la SHQ.

Ce programme, géré par la MRC et financé par Emploi-Québec, offre un soutien financier et technique aux participants admissibles qui désirent créer ou acquérir une micro-entreprise.

 

Il vise à :

Soutenir les personnes admissibles et aptes à mettre en œuvre un projet d’entreprise viable;

Favoriser la création d’emplois par la création d’entreprises;

Contribuer au développement économique;

Aider les personnes à retrouver leur autonomie financière.

 

Nature de l’aide

• Financière : provenant d’Emploi-Québec, équivalente à des prestations pouvant aller jusqu’à 40 semaines.

• Technique : aide à l’élaboration d’un plan d’affaires, formation d’appoint et suivi de l’évolution des projets.

 

Critères d’admissibilité

Le candidat :

  • est prestataire de l’assurance-emploi ou de la sécurité du revenu;
  • est travailleur à statut précaire;
  • est sans emploi et sans soutien public du revenu (sous certaines conditions).

Le projet:

  • doit avoir son siège social sur le territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut;
  • doit comporter une mise de fonds du promoteur équivalant à 15 % des prestations.

Le promoteur:

  • doit travailler à temps plein et sur une base annuelle dans son entreprise;
  • détient la majorité des actions de l’entreprise (51 %), s’il y a un ou plusieurs associés.

 

Critères d’investissement

• Profil entrepreneurial du promoteur;

• Viabilité du projet;

• Plan d’affaires démontrant une rentabilité continue et de bonnes perspectives d’avenir;

• Niveau de concurrence du secteur;

• Pertinence du secteur d’activité sur le territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut.

 

Modalités

• Validation de l’admissibilité auprès d’un agent du Centre local d’emploi (CLE);

• Rencontre avec un conseiller du service de développement économique de la MRC et rédaction d’un sommaire du projet;

• Présentation du projet à un comité de sélection;

• Présentation d’un plan d’affaires démontrant la viabilité et la rentabilité du projet lors d’une seconde phase de la mesure.

 

Secteurs d’activité

  • Certains secteurs d’activité sont privilégiés.

 

Pour plus d’information :

Joanne Roy, conseillère aux entreprises

450 229-6637 poste 137

jroy@mrcpdh.org

Le programme Créavenir s’adresse aux jeunes entrepreneurs de 18 à 35 ans ne disposant pas des garanties ou de la mise de fonds nécessaires pour obtenir un financement conventionnel. Le programme offre de l’accompagnement et une aide financière pour les projets retenus.

Pour plus d’information

Joanne Roy, conseillère aux entreprises

450 229-6637 poste 137

jroy@mrcpdh.org

Ce programme est fermé depuis mars 2020.

Le Fonds de développement des territoires (FDT), un programme mis en place par le gouvernement du Québec en novembre 2014 et dont les modalités reposent sur des principes de souplesse, d’imputabilité et d’autonomie, permet aux MRC de réaliser des projets sur leur territoire notamment dans les domaines de l’aménagement, le social, l’économie, la culture et l’environnement.

Par ce fonds, la MRC offre différentes formes de soutien (aide technique, accompagnement et aide financière) et vise un développement dynamique du territoire par le biais de projets structurants afin d’améliorer le niveau de vie de l’ensemble de sa population.

Pour ce faire, la MRC doit, dans un premier temps, établir et adopter ses priorités d’intervention pour l’année en cours (2019-2020) et, par la suite, adopter et maintenir à jour deux politiques de soutien : Politique de soutien aux entreprises 2019-2020 et Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie. Ces documents devront être transmis au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et disponibles pour consultation sur le site Web de la MRC.

 

Soutien aux projets structurants

La Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie permet de soutenir par une aide technique et/ou financière tout projet structurant visant à améliorer les milieux de vie des citoyens de la MRC. Révisée tous les ans en fonction des montants annuels disponibles et des priorités d’intervention, les spécificités du programme seront dévoilées lors de l’appel de projets de l’année en cours.

Un projet structurant est un projet qui s’inscrit dans les priorités de développement et dans un axe ayant un potentiel de croissance appréciable démontré, qui provoque un effet multiplicateur dans l’économie d’un territoire désigné.

 

Les promoteurs récipiendaires de l’appel de projets 2019-2020

Nom du projet Organisme Montant
Espace 15-35 Carrefour jeunesse-emploi Pays-d’en-Haut 5 000 $
Place aux jeunes & Exprimons notre différence L’Échelon Pays-d’en-Haut 7 000 $
Les PDH se donnent la main pour faire la cour aux potagers Le Regroupement des partenaires alimentaires et solidaires des Pays-d’en-Haut (REPAS) 17 450 $
Programme des Éclaireurs Prévoyance envers les aînés des Pays-d’en-Haut 10 000 $
Projet intergénérationnel en lecture Table des aînés des Pays-d’en-Haut 10 000 $
Agente de développement et de communications Table des aînés des Pays-d’en-Haut 10 000 $
Sentier de raccordement Municipalité de Ste-Marguerite-du-Lac-Masson 25 000 $
Agrandissement des Habitations Saint-Adolphe Habitations Saint-Adolphe 28 000 $
Uniformisation de signalisation des sentiers Mont-Avalanche Société de gestion du Mont-Avalanche 3 000 $
2e Phase de restructuration Coopérative Laurel-Station 10 000 $
Site Internet de la Galerie d’arts Montfort Galerie d’arts Montfort 1 000 $
Micro-ferme maraîchère sur petite surface Municipalité de Wentworth-Nord 20 000 $
Informatise-moi Ressources communautaires Sophie 7 000 $
Site Internet de la TCACWN Table de concertation des arts et de la culture de Wentworth-Nord 1 000 $
Service de proximité Magasin général et compagnie Coopérative de solidarité des 4Pôles 5 000 $
Le Trait-d’Union – ANIKO TCIMAN – Le bateau qui unit Coopérative de solidarité des 4Pôles 25 000 $
Bonification des sentiers et mise en valeur du Lac Castor Ville d’Estérel 7 500 $
Festival SuperFolk de Morin-Heights Festival SuperFolk Morin-Heights 7 000 $
Optimisation et modernisation de la bibliothèque municipale Municipalité de Morin-Heights 10 000 $
Je suis Colibri Société d’horticulture et d’écologie Tournenvert 1 300 $
Amélioration des infrastructures de la Forêt Héritage Héritage Plein Air du Nord 3 000 $
Sécurité Réserve Alfred-Kelly Les Amis de la Réserve Alfred-Kelly 1 750 $
Installation sanitaire compostable au Refuge du Mont-Loup-Garou Plein Air Sainte-Adèle 8 000 $
Amélioration de l’expérience client Festival des Arts de Saint-Sauveur 14 000 $
Plan directeur – Développement des sentiers Plein Air Saint-Sauveur 3 000 $
L’École de la Maison des jeunes pour raccrocheurs Maison des jeunes de Saint-Sauveur ∕ Piedmont 4 000 $
Mobiliser la communauté (Jebenevole.ca) Entraide bénévole des Pays-d’en-Haut 7 500 $
Raccompagnement et transport des jeunes Maison des jeunes de Sainte-Adèle 6 000 $

 

Priorités d’intervention 2019-2020

Les priorités d’intervention établies annuellement guident la MRC dans le choix des projets à soutenir.

Les promoteurs sont priés de consulter le document Priorités d’intervention 2019-2020 qui énumère les priorités d’intervention de la MRC des Pays-d’en-Haut dans les dimensions suivantes : environnement et aménagement du territoire, social et culture, économique ainsi que gouvernance.

Les actions et recommandations formulées dans l’Énoncé de vision stratégique de la MRC adopté en mars 2011 en vue de l’aménagement et du développement de la MRC, ont aussi servi de référence pour déterminer les priorités d’intervention pour la période d’application 2019-2020.

 

Rapports annuels d’activités du FDT 

Rapport final d’activités 2015-2020

Rapport annuel 2019-2020

Rapport annuel 2018-2019

Rapport annuel 2017-2018

Rapport annuel 2016-2017

Rapport annuel 2015-2016

Autres documents