Menu
Retour aux Articles
16 août 2021
|

Les Stations éphémères de retour cet été! Des artistes à l’œuvre aux abords du Parc du Corridor aérobique.

La MRC des Laurentides et la MRC des Pays-d’en-Haut annoncent fièrement à tous les usagers du Parc du Corridor aérobique que leurs parcours cet été seront bientôt embellis de stations éphémères. À six endroits sur la piste entre Morin-Heights et Amherst, les coureurs, marcheurs et cyclistes pourront admirer des créations artistiques éphémères qui mettront en valeur la richesse collective du patrimoine et du paysage de la région.

Le projet a été mis sur pied grâce au financement accordé par le ministère de la Culture et des Communications dans le cadre des ententes de développement culturel avec les MRC. Alors que les artistes travailleront sur leurs œuvres du 16 au 31 août, les passants pourront admirer leur processus créatif ainsi que les diverses techniques artistiques qu’ils utiliseront. Il sera possible de photographier les pièces d’art et même de poser des questions à leur créateur.

Une fois terminées, les œuvres demeureront sur le lieu de leur réalisation et y seront exposées jusqu’au 11 octobre. En plus de pouvoir témoigner du travail des artistes et admirer leurs productions tout en profitant du plein air et de la tranquillité du Corridor aérobique, ses usagers auront ensuite jusqu’au 26 septembre pour aller voter pour leur coup de cœur sur la page web https://corridoraerobique.ca/stationsephemeres/. Ce faisant, ils courront la chance de gagner un panier cadeau rempli de produits locaux.

De type land art, le travail des artistes sera immersif et intégrera des médiums de toutes sortes tels que la sculpture, la peinture, la gravure et plus encore. Il contribuera à la vitalité des collectivités au sein des municipalités et il utilisera le plus possible des matériaux trouvés sur place.

Les pièces et leur emplacement

Exposée près du pavillon d’accueil du Corridor aérobique à la station numéro un de Morin-Heights, la création de Marc-André Gendron examinera l’importance du bois et de la forêt dans l’histoire des Laurentides. En admirant la sculpture, les passants seront portés à se questionner sur leur apport à la nature et leur responsabilité envers elle.

À la station numéro deux, l’œuvre qu’Aimé Carrier présentera près du 1699 route Principale à Wentworth-Nord sera faite principalement en bois de grève.  Pour lui une source d’inspiration constante, ce bois échoué qu’il récupère le long des plages qu’il visite lui servira à réaliser la sculpture d’un bateau à voiles. L’artiste cherche à inciter chez les passants une réflexion quant au passage du temps et à l’importance de naviguer dans le présent.

À sa seconde participation aux Stations éphémères, Geneviève Mercure exposera sa pièce d’art à la station numéro trois de Lac-des-Seize-Îles située près du pavillon Brunet, sur le chemin du Village à l’ouest de la rue Lapierre. Elle cherchera à créer une pièce qui se veut une métaphore de l’humain qui s’ancre dans son environnement tout en s’y adaptant et en le transformant.

À proximité du 2 rue de l’Église à Montcalm, Annie Lord présentera, à la station numéro quatre, une arche végétale construite avec des branches, fleurs et plantes récoltées dans les alentours. En permettant aux passants de traverser sa création immersive, elle cherche à tisser un lien intime avec le visiteur et à lui transférer une idée de renouveau et de transformation.

Située entre le 2 rue du Village à Arundel et le 101 rue du Pont à Huberdeau et faite avec des peintures naturelles au lait, des teintures végétales et du charbon de bois, la réalisation de Nathalie Morel, qui participe pour la seconde fois au projet des Stations éphémères du Corridor aérobique, sera présentée à la station numéro 5. Mme Morel orientera son travail autour de l’idée de l’adaptation à la nature.

En utilisant des techniques de gravure, d’estampe et d’art imprimé, Marie-Josée Lebel et Jessica Thibault exposeront à la station numéro six d’Amherst située près du 278 rue McLaughlin. Elles produiront des images sur des billots de bois et chercheront à faire réfléchir les usagers du Corridor aérobique sur le passage du temps et le passage des gens sur le territoire.

Pour en savoir plus sur le projet des Stations éphémères du Corridor aérobique, les personnes intéressées peuvent consulter la page web https://corridoraerobique.ca/stationsephemeres/.

 

 

 

 

-30-

 

Sources :

  • Thomas Gallenne, responsable des communications – MRC des Pays-d’en-Haut – 450 229-6637 poste 118 – tgallenne@mrcpdh.org
  • Marie-Mai Pagé, responsable des communications – MRC des Laurentides – 819 425-5555 poste 1048 – mpage@mrclaurentides.qc.ca

 

Informations :

  • Philippe Laplante, agent de développement culturel et touristique –  MRC des Pays-d’en-Haut – 450 229-6637 poste 119 – plaplante@mrcpdh.org
  • Valérie Patry, agente de développement culturel – MRC des Laurentides – 819 425-5555 poste 1027 – vpatry@mrclaurentides.qc.ca