Menu
Retour aux Articles
22 juin 2022
|

Un toit pour tous: le Regroupement des partenaires lance un nouveau cri du cœur

Le Regroupement des partenaires de la MRC des Pays-d’en-Haut lance un nouveau cri du cœur à l’attention des propriétaires privés qui ont des logements disponibles pour le 1er juillet.

Les contrecoups de la pandémie, l’inflation galopante, la pénurie de logements – qu’ils soient abordables ou non –  tous ces éléments convergent en une nouvelle tempête parfaite. C’est le constat que tire pour une deuxième année, le Regroupement des partenaires de la MRC des Pays-d’en-Haut, dans le cadre de leur travail de concertation entourant les enjeux de logement.

Une situation critique

Les membres du Regroupement constatent en effet que plusieurs indicateurs pointe vers ce qui a tout l’air d’une crise du logement. Voici leur constat:

  • Le boom immobilier des deux dernières années, continue de maintenir une telle pression sur le marché, que plusieurs familles, couples ou personnes seules sont toujours dans l’incapacité de se loger, autant à la location qu’à l’achat;
  • La situation est telle que plusieurs locataires, tels que des femmes monoparentales avec de jeunes enfants, ne trouvant pas de logements, n’ont d’autre choix que de vivre temporairement dans des motels, avec les conditions de vie au quotidien que l’on peut imaginer;
  • Une main d’œuvre jeune et qualifiée, ayant trouvé un emploi dans les Laurentides et prête à combler des postes vacants, est obligée de décliner les offres, faute de trouver un logement dans la région, au grand désespoir des organismes œuvrant à l’attraction et au maintien de cette main d’œuvre justement;
  • Des travailleurs venant d’une autre région, souhaitant s’établir et devenir propriétaire dans les Laurentides, abandonnent l’idée d’acheter et se tournent vers le marché locatif;
  • L’accès difficile au logement engendre une grande précarité. Or, la post-pandémie continue d’accroitre le phénomène et la précarité touche plus de familles et de personnes seules qu’avant la crise. Et dans certains cas, pour des ménages dont les deux personnes travaillent, la pression économique reliée aux dépenses de base que sont le logement et la nourriture devient de plus en plus insoutenable.

«Aidez-nous!»

Les membres du regroupement interpellent donc directement les propriétaires de logements qui seraient disponibles pour le 1er juillet.

«Si vous avez un logement ou une maison à louer et que vous souhaitez soutenir une famille, une personne, un couple de notre communauté, faites-nous le savoir!»

Les propriétaires de logements qui seraient disponibles pour le 1er juillet peuvent communiquer avec la MRC des Pays-d’en-Haut au 450 229-6637, poste 0 ou par courriel: regroupementpdh@gmail.com.