Menu
Retour aux Articles

Halloween : suggestions pour une fête aussi magique qu’écologique

Saviez-vous que l’Halloween est la 2e fête en importance au Canada en termes de consommation?

Voici des pratiques à privilégier afin de minimiser votre impact environnemental avant, pendant et après la récolte.

Les costumes et déguisements

Si vous êtes adepte de la tradition qui veut que l’on se déguise pour l’occasion, vous avez plusieurs options zéro déchet.

Les meilleurs déguisements sont ceux faits maison. Regardez parmi les articles que vous avez déjà à la maison et créez des costumes autour de ceux-ci. Visitez les friperies pour trouver les éléments qui vous manquent. Les bacs de recyclage et de bricolages sont encore de bons alliés pour un costume unique.

Plusieurs sites Web de petites annonces, vous permettent d’acheter ou de vendre des déguisements et des décorations de seconde main, réduisant ainsi de manière considérable l’achat d’articles neufs. Vous pouvez aussi organiser un échange de costumes, incluant les vieilles robes de bals et autres pièces qui accumulent la poussière dans les placards.

N’hésitez pas à vous inspirer en furetant sur le Web et à faire preuve de créativité afin de fabriquer votre costume vous-même. Rien de plus simple qu’un vieux drap pour vous transformer en fantôme! Utilisez des vêtements de couleurs unis et ajouter des accessoires bricolés, fixés avec des épingles à couche ou quelques points de couture. Les vêtements seront encore bons après.

Il y a aussi l’option de louer son costume auprès d’une compagnie offrant une vaste sélection de costumes pour adultes et enfants.


Les décorations

Prenez en compte le cycle de vie du matériel que vous utilisez. Que deviendra-t-il une fois la fête finie ? Est-il réutilisable ? Recyclable ? Compostable ?

Que ce soit pour signaler aux voisins que vous distribuerez des bonbons le soir d’Halloween ou simplement pour apporter une ambiance festive dans votre foyer, la décoration est un élément très facile à adapter à un mode de vie écologique.

Le bac de recyclage et internet sont encore vos meilleurs alliés pour créer une activité bricolage qui plaira à toute la famille et vous fera économiser tout en créant des décorations uniques. Pierres tombales en carton, chaudron de sorcière en papier mâché, guirlande en rouleaux de papier de toilette… laissez aller votre imagination!

Notre environnement nous offre plusieurs options compostables : feuilles mortes, branchages et foin.

Les courges et citrouilles locales de différentes formes et couleurs sont en vedette dans toutes les épiceries et marchés. Elles se conservent très longtemps et peuvent agrémenter une grande variété de recettes dans les mois suivants, en plus de leur fonction décorative.

Un incontournable de la décoration d’Halloween : les lanternes de visages et d’images découpés dans les citrouilles! Si vous souhaitez les éclairer, optez pour des chandelles à base de cire d’abeille ou de soja de marque québécoise, elles durent généralement plus longtemps, ne dégagent pas d’émanations toxiques et sont une belle alternative aux chandelles traditionnelles. Ou illuminez-les avec des lampes à piles rechargeables ou des ampoules DEL qui consomment peu d’énergie et durent plus longtemps


La collecte et les bonbons

Si votre souhait est de célébrer un Halloween zéro déchet, la tournée des bonbons est une activité à éviter puisque c’est la partie qui génère le plus de déchets car les friandises possèdent des emballages non recyclables. Cependant, il est possible de perpétuer cette tradition tout en amoindrissant son impact écologique.

Évitez le suremballage et priorisez l’achat en vrac ou de plus gros formats afin de diminuer les déchets. Donner un format de 50 grammes n’est pas moins généreux que cinq de 10 grammes, mais la réduction des déchets qui en découle est importante.

Donnez des bonbons fabriqués au Québec, au sirop d’érable ou au miel, par exemple.

De plus, pas besoin d’emballer les confiseries préemballées dans de nouveaux sacs individuels. En réduisant les emballages, vous diminuez votre impact environnemental et réduisez votre facture!

Si vous passez l’Halloween avec des enfants, au lieu d’acheter un sac à thématique ou un sceau de plastique en forme de citrouille, prenez des sacs d’épicerie réutilisables ou des taies d’oreillers. Vous pouvez aussi limiter la quantité de bonbons recueillie par vos enfants; ce n’est pas nécessaire de ramasser une quantité industrielle de friandises et c’est meilleur pour la santé!

Si vous voulez distribuer des sucreries aux enfants qui font la tournée des maisons décorées, vous ne pouvez pas distribuer de friandises faites maison (et même emballées à la maison), puisque les parents vont les jeter une fois à la maison, par prévention. Optez pour des bonbons emballés dans des matières recyclables comme du carton et de l’aluminium.

Au coucher du soleil, sortez votre lampe de poche ou frontale à piles réutilisables au lieu de bâtons lumineux à utilisation unique. Privilégiez la marche, vous respirerez le bon air frais et évitez aussi la production de CO2 causé par les déplacements en voiture.

Enseignez aux enfants à ne pas jeter les emballages au sol et gardez les emballages de bonbons pour faire des bricolages et décorer les emballages-cadeaux.


Party d’Halloween

Si vous recevez des gens pour une célébration d’Halloween, vous pouvez cuisiner les grignotines et friandises vous-même en recherchant des idées originales sur le web. Il est aussi possible de vous procurer des bonbons en vrac. Essayez d’éviter le plus possible d’acheter des ustensiles, bols, pailles, assiettes, lingettes de table et verres à usage unique.


L’Halloween terminée, on fait quoi ?

Décoration : La majorité des décorations de plastique ne sont pas acceptées dans le bac de recyclage (bleu ou vert selon votre municipalité). Les décorations non recyclables en plastique peuvent prendre un millier d’années avant de se décomposer une fois jetées. Pourquoi ne pas les utiliser pour faire du bricolage ou encore les garder comme décoration pour l’année suivante?

Si vous avez utilisé des feuilles mortes ou du foin pour d’autres types de décoration, vous pouvez en disposer dans votre bac brun.

Costume : Vous pouvez le garder pour l’année prochaine, faire un échange avec quelqu’un ou encore, le vendre sur des sites internet appropriés. Le textile est une matière recyclable, mais ne va pas dans le bac de recyclage. Si vous en avez plus besoin, vous pouvez donner votre costume à votre friperie locale.

Citrouille : Pour prévenir le gaspillage alimentairecuisinez les citrouilles et courges. Le site J’aime manger, pas gaspiller contient des idées de recettes.

Une citrouille peut se conserver plusieurs mois ce qui nous permet donc de la garder comme légume d’hiver ou encore, la mettre en conserve et en avoir des réserves toute l’année. Toutefois, faites attention! Si vous avez mis une chandelle à l’intérieur, vous ne pourrez plus la cuisiner.

Souvenez-vous qu’une matière organique qui pourrit dans un dépotoir peut produire un gaz à effet de serre jusqu’à 23 fois plus puissant que le CO2 produit par une voiture à essence! Toutes les citrouilles, qu’elles soient complètes ou en morceaux vont donc dans le bac brun (compost).

Pour conclure, il est possible de célébrer l’Halloween tout en limitant la quantité de déchets que l’on produit. Il suffit de fouiller dans ce que l’on a de déjà disponible à la maison, de réduire sa consommation, de faire des choix conscients et de laisser aller son imagination pour passer une fête d’Halloween aussi magique qu’écologique!