Menu
Retour aux Articles
18 février 2019
|

La cueillette d’informations dépasse toutes les attentes

On pourra dire que non seulement la récolte aura été fructueuse, elle dépasse les attentes! En effet, le sondage mis en ligne depuis plus de cinq semaines et la soirée de cueillette d’informations organisée à la fin janvier par la MRC des Pays-d’en-Haut auront permis de valider de précieuses informations et de constater que le futur complexe sportif répondra aux besoins de la population.

Un projet populaire

À travers un sondage mis en ligne sur son site WEB à partir du 8 janvier, la MRC des Pays-d’en-Haut a pu récolter de l’information auprès de sa population, sur ses habitudes d’utilisation actuelle d’installations sportives (le cas échéant) et sur le potentiel d’utilisation du futur complexe sportif.

«Plus de 2500 personnes ont répondu au sondage en ligne, pour elles et/ou les membres de leur famille, ce qui concerne plus de 4500 personnes. Et 88% d’entre elles se disent susceptibles d’utiliser le complexe sportif dès son ouverture, prévue en 2022», valide André Genest, préfet de la MRC des Pays-d’en-Haut.

Et de ce chiffre – qui démontre un besoin latent sans équivoque de la part de la population -, plus de 80% disent avoir fréquenté une installation sportive dans les 12 derniers mois, ce qui confirme un besoin réel.

Une cueillette riche

Outre le potentiel d’utilisation du futur complexe, la MRC souhaitait valider certains éléments en vue d’alimenter les consultants dans la phase de conception du projet.

«La très grande majorité des répondants disent être en faveur d’un bâtiment à haute efficacité énergétique. Je pense que ce genre de préoccupation est incontournable aujourd’hui, et que ça doit être pensé en amont, pour une infrastructure dont la durée de vie est projetée pour plusieurs décennies», ajoute le préfet.

Bernard Bouclin, commissaire scolaire à la CSL, en discussion avec Daniel Cyr, chargé de projet du complexe sportif et Michelle Jalbert, citoyenne et ancienne gestionnaire d’un complexe aquatique. (Photo : Courtoisie)

D’autres éléments à considérer durant cette phase de conception, ont été validés par les répondants comme des aires de jeux extérieures, des espaces autres tels que salle d’entraînement, salle de rencontre. «L’idée de penser à des solutions techniques permettant de rendre certains espaces, comme un aréna, plus polyvalents, ont rencontré la faveur populaire», précise M. Genest.

En marge du sondage, la MRC a tenu une soirée de cueillette d’informations fin janvier, auprès d’usagers d’installations sportives, de représentants de clubs de sports, de personnes ayant une expérience en gestion de telles installations, mais aussi de représentants de la société civile et de partenaires (milieu scolaire, aînés, familles, personnes à mobilité réduite, etc.), ainsi que de représentants du monde municipal.

«Cette soirée fut très riche, car elle nous a permis non seulement de valider certains éléments de conception, mais de recueillir des informations très précises quant aux besoins et usages d’utilisateurs d’installations sportives telles que des piscines ou des arénas. Et tous ces éléments ont été transmis directement aux consultants», appuie Jackline Williams, directrice-générale de la MRC des Pays-d‘en-Haut.

***

Un sondage sur le futur complexe sportif

Sondage réalisé du 8 janvier au 14 février 2019 (date de clôture du sondage)

(Note : Une version anglaise du sondage fut mise en ligne du 22 janvier au 14 février)

Sondage réalisé en ligne sur Survey Monkey, et diffusé via :

  • Le réseau de partenaires (communautaire, sportif, scolaire, etc.) par courriel
  • Le site WEB et la page FB de la MRC des Pays-d’en-Haut
  • Le site WEB des neuf municipalités participantes
  • Le site WEB de la Commission scolaire des Laurentides
  • Les principaux médias régionaux (Accès, NousTV, Cime FM)

Le lien vers le sondage mis en ligne sur notre page FB a généré des données sans précédent!

  • 14 382 personnes touchées
  • 2095 interactions
  • 184 partages
  • 18 likes

Faits saillants

  • 2541 Répondants au 14 février 2019  (pour un total de plus de 4500 personnes représentées)
  • 88,3% de OUI (88,34% des répondants ont dit être susceptibles de l’utiliser)

De ce nombre (2196 répondants) :

  • 39% demeurent à Sainte-Adèle
  • 16% à Saint-Sauveur
  • 25,8% demeurent dans une municipalité dans l’axe de la 15 ou proche (SADL, M-H, SMLM, Piedmont)
  • 14,6% des répondants demeurent dans une municipalité limitrophe ou proche (Val-Morin, Val-David, Sainte-Agathe au nord; Prévost, Saint-Hippolyte, Saint-Jérôme au sud)
  • Sportifs amateurs (52,8% des usagers potentiels ne sont membre d’aucun club de sport)
  • Besoin réel pour un complexe (+ de 80% des usagers potentiels ont fréquenté une installation sportive dans les 12 derniers mois)

Bonification du projet

Éléments à prendre en considération (par ordre décroissant) :

  • Bâtiment à haute efficacité énergétique : 97% (dont 70% très important)
  • Aire de jeux pour les enfants (extérieure à la piscine et aux glaces) : 87% (dont 54,4% très important)
  • Architecture et paysagement : 89% (dont 52% moyennement important)
  • Salle d’entraînement : 89% (49,5% très important – 39,4% moyennement important)
  • Espaces polyvalents ou solutions techniques pour accueillir des événements de nature régionale voire nationale (ex : Foires/expositions/salons commerciaux, etc.) : 85% (dont 45,5% moyennement important)
  • Aire de restauration : 82% (dont 48,4% moyennement important)
  • Salle de rencontre/salle polyvalente : 77% (dont 50% moyennement important)
  • Halte-garderie/aire d’allaitement : 76%
  • Coin détente/bibliothèque : 74,5%
  • Salle eSport : 70%
  • Proshop (boutique spécialisée en articles de sport aquatique/glace) : 62%
  • Station de lavage/de réparation de vélo : 58%
  • Aire de consommation de boissons alcoolisées : 21%