Recherche

La MRC des Pays d’en-Haut rappelle que les mesures sanitaires demeurent en vigueur

Plein air et déconfinement

Si l’annonce du plan de déconfinement des régions du Québec faite par la vice-première ministre le 29 avril dernier en a réjoui plusieurs, d’autres demeurent préoccupés. C’est le cas du Conseil de la MRC des Pays-d’en-Haut (MRCPDH), qui s’active à trouver des solutions, cherchant l’équilibre entre la protection et la santé des citoyens et l’accueil des visiteurs, une clientèle supplémentaire dont nos commerces ont grandement besoin ces jours-ci.

Depuis le 4 mai donc, les opérations de barrages routiers, mises en place sur notre territoire afin de restreindre les déplacements non essentiels vers notre région, ont été suspendues. Cependant, ce qui inquiète les élus, c’est qu’avec l’arrivée du beau temps et la levée du confinement, les résidents de zones dites chaudes, décident de venir en excursion dans notre MRC qui on le sait, est une destination touristique et de villégiature fort prisée, mais qui a été relativement épargnée par la pandémie. Les élus pensent qu’un déconfinement et une reprise graduelle des activités courantes associés au maintien des règles sanitaires permettront de circonscrire la pandémie et de protéger la santé de tous.

Plein air et déconfinement

La MRC, avec ses partenaires, prépare justement la réouverture graduelle de certaines infrastructures de plein air, tels que les sentiers et les parcs linéaires. La section du P’tit train du Nord qui traverse le territoire de la MRC des Pays-d’en-Haut, entre Piedmont et Sainte-Adèle, est accessible à compter du 9 mai. Le Parc du Corridor aérobique quant à lui, est toujours fermé. La MRC prévoit de le rouvrir entre le 15 et le 22 mai. Quant aux sentiers municipaux, les gestionnaires sont à pied d’œuvre pour préparer leur ouverture au cours des prochaines semaines.

On demande à tous de respecter les consignes!

Également, alors que certains commerces et entreprises locaux ont rouvert ou s’apprêtent à le faire, et que certains services reprennent comme les écoles primaires, les règles sanitaires pour enrayer la propagation du coronavirus demeurent en vigueur et ce jusqu’à nouvel ordre.

Le préfet de la MRC, André Genest, rappelle que notre région est demeurée relativement épargnée par la COVID-19. « Ça s’explique en partie parce que les gens ont respecté les consignes et je les en félicite », lance-t-il. Il ajoute aussi que notre large territoire a une faible densité de population. La vigilance reste cependant de mise. « On est heureux que les gens soient en santé et on espère qu’ils vont continuer de prendre soin d’eux et des autres. On est content de se revoir, autant les résidents que les villégiateurs et les excursionnistes, mais il ne faut pas oublier qu’on a une partie de notre population qui est âgée et on voudrait bien qu’elle reste en santé pour encore longtemps! », poursuit le préfet, insistant sur l’importance de suivre les règles sanitaires de base et la mesure de distanciation physique, autant dans nos centres urbains qu’en plein air. « Car s’il y a des gens qui sont en vacances, le virus lui ne l’est pas! »

Il invite du même souffle les citoyens, qu’ils soient résidents permanents ou villégiateurs, à s’informer auprès de leur ville ou municipalité pour savoir si les infrastructures tels que les parcs ou les sentiers sont accessibles ou non et quels services reprendront.

Les citoyens peuvent également communiquer au 1 844 969-8315 pour des questions relatives au déconfinement.

La population est également invitée à suivre toute l’actualité concernant :

 

Cacher la carte Voir la carte